MBA Night #2 : l’exposition onirique et sombre d’Olya

MBA - My Body Art Grenoble invite Olya à exposer ses créations photographiques et vous convie au vernissage de son exposition onirique et sombre le 8 avril 2017.

Partager

Faîtes le savoir autour de vous

Olya est un personnage pour le moins atypique. Elle se décrit elle-même comme « Autodidacte génétiquement modifiée, héréditaire hérétique du déclenchement photographique. Plutôt photographiste que infotographe ».

La photographie, c’est dès sa plus tendre enfance qu’elle la commence, lorsqu’elle vivait à Kiev, en Ukraine, avec son oncle photographe. Il faudra attendre la chute du mur pour qu’elle exporte son talent en France, à 3 ans à peine.

Photographe bricoleuse et sans formation en la matière, elle découvrira à 15 ans en classe d’arts plastiques celui qui est pour elle le maître de la peinture contemporaine : Francis Bacon. Elle a d’ailleurs réalisé une œuvre en son hommage, la série Figures, que vous pouvez retrouver sur son site.

Plus tard, un court passage par la faculté d’histoire de l’art la marquera tout de même par l’influence de la peinture classique. On retrouve dans les photos d’Olya les figures récurrentes de l’époque, des vierges, jocondes et madonnes, qu’elle remet au goût du jour à travers le prisme de son objectif.

Olya a un style onirique, elle photographie ses modèles dans des situations entre rêve et cauchemar : les visages sont déformés, les couleurs sublimées, le réel magnifié.

Son côté dark, elle l’assume et le revendique : plus qu’un paysage bucolique et apaisant ou de beaux apollons, c’est par son univers sombre qu’elle diffuse les émotions. « Nique les fleurs », aurait-on même un jour entendu dans sa bouche.

D’ailleurs, ses modèles idéaux sont loin des mannequins de magazines féminins : Olya aime photographier les cicatrices, les brûlures, les bourrelets, les dents en moins et l’acné. Bref, elle montre l’authentique et le vrai.

Ses contemporains disent d’Olya qu’elle est psychorigide : avant de photographier, elle conçoit d’abord ses œuvres sur papier. Elle dessine, elle esquisse, elle projette les scènes, fabrique les accessoires de ses modèles de bric et de broc qu’elle glane au gré des brocantes et des rencontres. Ce travail, on le ressent dans l’originalité des costumes et des compositions qui émergent de son esprit artistique et prolifique.

Quelques lignes ne peuvent malheureusement pas retranscrire tout la richesse d’une telle personnalité, ni une œuvre aussi éclectique. Olya sera l’invitée de MBA My Body Art le samedi 8 avril à l’occasion de la MBA Night #2, pour vous inonder de créativité, et vous présenter quelques-uns de ses travaux en exclusivité.

Venez la rencontrer ainsi que l’équipe MBA, pour un moment de partage au shop MBA Grenoble, et une soirée qui restera « encrée » dans vos mémoires !

Galerie