MBA NIGHT #4: Daemon Roncato & Rodolphe Bessey

Daemon Roncato et Rodolphe Bessey seront les invités de MBA – My Body Art Chambéry le samedi 23 septembre à l’occasion de la MBA Night #4 pour vous inonder de créativité et vous présenter quelques-uns de leurs travaux en exclusivité! Ces quelques lignes vous invitent à découvrir ces deux artistes de la galerie Pandorart à l’univers sombre et magique…

Daemon Roncato est un jeune artiste photographe au parcours sinueux.

Originaire d’Alès, il a travaillé en tant qu’assistant-légiste dans un IML (Institut de Médecine Légale). Fasciné par son apprentissage, il s’intéresse alors au corps humain et à son exploitation artistique.

Passionné de photographie et autodidacte, il travaille tout d’abord dans le domaine de la mode et du mannequinat, milieu qui ne lui permet pas d’exprimer ses ambitions. Il décide alors de se consacrer à l’art en utilisant les différents procédés acquis afin de créer ses diverses mises en scène.

Revendiquant un côté noir et esthétique, il met en situation ses modèles ou lui-même grâce à des techniques de retouche abouties qui subliment un aspect onirique sombre et cauchemardesque.

Du gore au plus traditionnel, Daemon Roncato suit divers courants et inspirations comme par exemple Thomas G. Anderson, Marina Abramovic ou bien Joel-Peter Witkin.

Rodolphe Bessey, né en 1977 à Lyon est un artiste plasticien lyonnais. Il fabrique des photogrammes argentiques et numériques à base d’empreintes corporelles, de peintures et gravures sur rhodoïds transparents transformés en négatifs par ses soins et utilise aussi de l’imagerie médical.

Son travail est essentiellement axé sur les crânes, le corps et l’empreinte.

Il s’exprime d’une façon alchimique et expérimentale avec pour seul but de trouver des formes sensibles et étranges qui lui sont propres. Un travail de recherche sur la mémoire, la réminiscence, l’interstice entre le visible et l’invisible, des questions sur la métempsychose et l’inframince.

Étranges artefacts, sceaux magiques et traces de futurs antérieurs. Rodolphe Bessey nous invite par le biais de son travail de plasticien à traverser des dimensions parallèles, un univers magique qui se défie des normes. Photogrammes ou hologrammes, ses œuvres oscillent avec sensibilité autour de notions telles que l’empreinte et la réminiscence. Jusqu’à atteindre la frontière de l’art et de la science, comme à l’occasion de ses collaborations avec Thomas Garrigues et Sylvain Ordureau.

Partager

Faîtes le savoir autour de vous

Galerie